Pour les membres

Prix Espiègle

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Capsules littéraires – La dame aux livres

Stinson, Kathy et Lafrance, Marie. La dame aux livres : une histoire inspirée par le travail de Jella Lepman. Les 400 coups, 2021. (Il est possible de feuilleter des extraits sur le site de l’éditeur.)

La guerre est finie. Deux enfants, maintenant orphelins de père, se promènent dans les rues de Munich, affamés et fatigués. Sur leur chemin, ils voient un attroupement devant un bâtiment. Pensant qu’il y a peut-être de la nourriture à la clé, le frère et la sœur font la queue patiemment. Quelle n’est pas leur surprise de découvrir un endroit plein de livres de différents pays. Le petit frère sera tellement impressionné qu’il voudra y retourner, forçant sa sœur à l’accompagner. C’est la tête remplie de héros (le taureau Ferdinand qui refusait de se battre et Fifi Brindacier, la fillette orpheline à la force surhumaine) et d’espoir que les deux enfants retourneront chez eux. La vie peut continuer. Il est permis de rêver.
Cet album touchant, accompagné des douces illustrations de Marie Lafrance, s’inspire d’une histoire réelle, soit le travail effectué par Jella Lepman, après la Deuxième Guerre mondiale en Allemagne. Celle-ci a demandé à différents pays de lui envoyer des livres pour enfants. Avec ces titres, elle a créé une collection itinérante qui s’est promenée dans 4 villes de l’Allemagne. Son objectif était de construire des ponts entre les enfants afin qu’ils se sentent unis et se comprennent, peu importe l’endroit. Ce rêve est à l’origine du prix IBBY décerné maintenant dans plusieurs pays. La préface de l’album cite ses belles et sages paroles de Jella Lepman : « Remettons à l’endroit ce monde tout à l’envers, en commençant par les enfants. Ils montreront aux adultes la voie à suivre ». Un titre inspirant et rempli d’humanité.

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.