Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Technicien(ne) en documentation


Bien que le titre du bibliothécaire soit plus connu que le sien, le technicien en documentation occupe une place centrale dans le domaine de la documentation. En effet, ce sont les techniciennes et les techniciens en documentation qu’on retrouve en plus grand nombre dans nos bibliothèques. Le technicien est en quelque sorte au milieu de la documentation ce que l’infirmière est au milieu de la santé.

Dans l’actualité:

Le technicien en documentation est, tout comme le bibliothécaire, un spécialiste de l’information et de la documentation, mais s’y intéresse d’un point de vue plus technique. Le technicien en documentation emploie des outils et applique des méthodes qui respectent les normes établies dans le domaine de la documentation.

Le technicien en documentation possède un diplôme d’études collégiales en techniques de la documentation, obtenu après trois ans d’études dans un des six collèges et cégeps québécois offrant ce programme de formation au Québec, soit le Collège de Maisonneuve, le Cégep de Trois-Rivières, le Collège François-Xavier-Garneau, le Cégep de l’Outaouais, le Collège John Abbott et le Collège Lionel-Groulx.

De nombreux techniciens en documentation détiennent aussi un ou des diplômes de niveau universitaire, comme un baccalauréat. Chez certains employeurs, ce diplôme, associé à leur diplôme d’études collégiales en techniques de la documentation, leur permet d’obtenir le titre de documentaliste.

On retrouve des techniciens en documentation dans plusieurs associations professionnelles canadiennes et québécoises comme l’Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED) et l’Association pour la promotion des services documentaires scolaires (APSDS). Mais les techniciens ont aussi une association qui leur est propre: l’Association professionnelle des techniciennes et techniciens en documentation du Québec (APTDQ).

Outre technicien en documentation et documentaliste, on désigne parfois aussi ce professionnel par le titre de bibliotechnicien.

Que peut faire le technicien en documentation pour vous?


Le partage des tâches, la hiérarchie et la collaboration dans le domaine des sciences de l’information peuvent être comparés à ce qui se retrouve dans le domaine de la santé. Ainsi, dans les milieux plus modestes, les techniciens et bibliothécaires en place se retrouvent souvent à partager des tâches qui ne relèveraient pas d’eux nécessairement dans de plus grandes organisations. Mais traditionnellement, on peut dire que le partage des tâches entre bibliothécaires et techniciens ressemble à ceci:

  • en développement de collections, le bibliothécaire choisit les documents alors que le technicien s’occupe des achats comme tels (facturation, etc.);
  • en traitement ou plus largement en gestion documentaire, le technicien s’occupe du catalogage des documents tandis que le bibliothécaire s’occupe de la classification et de l’indexation des documents, ainsi que de la gestion des systèmes informatiques;
  • l’aide à la recherche de documents ou d’informations est partagée entre techniciens et bibliothécaires, alors que la formation documentaire des clientèles relève plutôt du bibliothécaire;
  • les décisions de gestion d’une bibliothèque, que ce soit dans son aménagement, dans son animation, dans la gestion de ses systèmes informatiques ou de ses services à la clientèle comme le prêt, sont prises par le bibliothécaire, mais c’est bien souvent le technicien qui applique ces décisions.

Le milieu scolaire compte peu de personnel de la documentation rémunéré. C’est pourquoi le partage des tâches entre techniciens et bibliothécaires y est différent:

  • Ce sont généralement des techniciens qui sont responsables des bibliothèques des écoles secondaires. Ils en sont les gestionnaires et y sont responsables de toutes les tâches, des achats jusqu’au prêt en passant par le traitement des documents et l’animation du lieu. Ils sont parfois soutenus dans ces tâches par des agents de bureau.
  • Les techniciens responsables des écoles primaires en desservent souvent un grand nombre, et c’est pourquoi ils s’occupent des tâches les plus techniques et donc spécialisées, en premier lieu le traitement (catalogage) des documents.

Concrètement et dans le milieu scolaire, le technicien en documentation peut:

  • Cataloguer une collection documentaire dans une école, ce qui permettra la recherche et la gestion des prêts de documents à l’ordinateur…

Exemple: Une école souhaiterait que le prêt de documents de sa bibliothèque puisse être géré informatiquement. Le technicien en documentation peut intégrer l’ensemble des documents de cette bibliothèque dans une base de données, qu’on appelle un catalogue, de façon à permettre le prêt des documents via celui-ci ou même de faire des recherches documentaires en ligne, dans le catalogue.

  • Aider les enseignants et les élèves à trouver les documents dont ils ont besoin pour leurs travaux…

Exemple: Un enseignant d’une école secondaire a conçu une situation d’apprentissage et d’évaluation qui comporte une recherche d’information. Il peut contacter le technicien en documentation responsable de la bibliothèque de son école à l’avance, afin de déterminer quels documents pourraient être présentés aux élèves, pour leur recherche.

  • Suggérer des lectures aux enseignants et aux élèves…

Exemple: Une élève du secondaire vient de terminer la lecture d’un roman et n’a plus d’idée de lecture. Le technicien en documentation responsable de sa bibliothèque peut lui suggérer des titres dans le même genre que les livres qu’elle a aimé par le passé.

Pour en savoir plus sur les techniciens en documentation: