Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Milieu scolaire

«Il a été démontré que lorsque les bibliothécaires et les enseignants travaillent en collaboration, les élèves font des progrès en écriture et en lecture, savent mieux apprendre, et résoudre des problèmes et acquièrent une expérience des techniques de l’information et de la communication.»

Manifeste UNESCO/IFLA de la bibliothèque scolaire.

Les services documentaires en milieux scolaires se distinguent nettement des autres milieux documentaires, une distinction toutefois méconnue des professionnels oeuvrant dans d’autres domaines de la documentation. Une de ces distinctions est le fait pour les professionnels de la documentation scolaire de devoir composer avec un milieu qui comprend peu la mission de ses propres bibliothèques.

Les professionnels se font ainsi souvent demander pourquoi on devrait investir dans des bibliothèques scolaires, alors qu’on a déjà accès à des bibliothèques publiques ou encore à Internet. Plusieurs personnes du milieu de l’éducation voudraient privilégier les bibliothèques de classe au détriment des bibliothèques scolaires, dont elles ne voient pas l’utilité. Enfin, on remet souvent en question l’utilité d’employer des professionnels de la documentation en milieu scolaire. Et pourtant, c’est démontré, les bibliothèques scolaires et les professionnels de la documentation font une différence dans la réussite des élèves!

Bibliothèques publiques et bibliothèques scolaires:

Les bibliothèques publiques et les bibliothèques scolaires n’ont pas la même mission. D’après le Manifeste de l’UNESCO sur la bibliothèque publique, la mission de la bibliothèque publique est de soutenir l’alphabétisation ainsi que l’accès à l’information, à l’éducation et à la culture.

Selon le Manifeste UNESCO/IFLA de la bibliothèque scolaire, la «bibliothèque scolaire offre à tous les membres de la communauté scolaire des services d’apprentissage, des livres et des ressources qui développent la réflexion critique et leur permettent d’utiliser efficacement l’information quels qu’en soient la forme ou le support. […] Le personnel de la bibliothèque aide à utiliser les livres et les autres sources d’information, des œuvres de fiction aux ouvrages documentaires, de l’imprimé à l’électronique, aussi bien sur place qu’à distance. Ces éléments d’information complètent et enrichissent les manuels et les auxiliaires et méthodes pédagogiques».

Les bibliothèques publiques et scolaires ont donc des objectifs similaires, mais la mission de la bibliothèque scolaire est plus spécifique. Elle s’adresse uniquement aux besoins du milieu scolaire et elle est située à l’intérieur même de l’école, ce qui rend sa fréquentation plus facile. Qui plus est, la collection de la bibliothèque scolaire est développée précisément en fonction des programmes d’études et des besoins pédagogiques des enseignants.

Internet et bibliothèques scolaires:

Internet est certes un média incontournable, mais c’est une source d’information complémentaire; en d’autres mots, qui ne remplace pas les autres médias. Durant leur parcours scolaire, les élèves doivent ainsi apprendre à utiliser une variété de ressources documentaires ainsi qu’à juger de la qualité des informations qu’ils y retrouvent. Les services offerts par des professionnels dans les bibliothèques scolaires visent à leur apprendre à se servir entre autres des différentes ressources en ligne de manière efficace, en complément d’autres sources d’information telles que les encyclopédies, les périodiques, les bases de données, etc. En d’autres mots, Internet ne remplace pas la bibliothèque scolaire… et encore moins les bibliothécaires et les techniciens en documentation!

Bibliothèques de classe et bibliothèques scolaires:

Il y a des avantages pratiques à maintenir une bibliothèque commune dans une école. Par exemple, cela évite d’avoir à acquérir des doublons à n’en plus finir des mêmes titres, puisque tous les élèves de l’école ont accès à la même bibliothèque. Avec le même budget, on peut ainsi développer une collection plus variée, qui répondra mieux aux besoins des enseignants et des élèves ainsi qu’aux exigences du Programme de formation de l’école québécoise.

Mais la bibliothèque scolaire a aussi une fonction pédagogique distincte de celle de la bibliothèque de classe, ou coin lecture. Ce n’est pas un simple entrepôt de livres, mais bien un lieu pédagogique différent de la classe, que les enseignants ne devraient pas hésiter à exploiter pour enseigner différemment.

Quant au coin lecture, son utilité est fort bien résumée par Jocelyne Giasson dans Les textes littéraires à l’école, Éditeur Gaétan Morin:

«Loin de faire double emploi avec la bibliothèque scolaire, le coin lecture a une vocation propre. Il apprivoise l’enfant à la présence du livre en le mettant en contact quotidien avec plusieurs livres dont le nombre limité permet une plus grande assimilation visuelle des titres, des genres, des auteurs.»

Professionnels de la documentation en milieu scolaire: pourquoi?

Le personnel de bibliothèque a longtemps été négligé en milieu scolaire. Jusqu’en 2008, les postes de techniciens en documentation étaient peu nombreux et ceux de bibliothécaires étaient franchement rares en milieu scolaire. Mais en 2008, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec (ou MÉLS) a ajouté un volet de soutien à l’embauche de bibliothécaires scolaires à son Plan d’action sur la lecture à l’école (ou PALE).

Pourquoi embaucher des bibliothécaires? Parce que ce sont des gestionnaires de bibliothèques, d’abord, mais aussi parce que ce sont des spécialistes de la lecture, de l’information et de la documentation. De nombreuses études ont démontré qu’il y a un lien entre la présence de bibliothécaires agissant en collaboration avec les enseignants, en milieu scolaire, et une plus grande réussite des élèves.

Afin que les élèves acquièrent les compétences qui leur permettront de réussir leur parcours scolaire et leur vie personnelle et professionnelle, comme pour s’assurer que nos ressources documentaires sont exploitées de façon optimale, une équipe composée de bibliothécaires, de techniciens en documentation et d’agents de bureau est ce qu’il y a de mieux. Mais dans la réalité, même avec le soutien offert par le MÉLS par le Plan d’action sur la lecture à l’école, les effectifs sont encore bien limités. Des bibliothécaires ont à pallier le manque de techniciens en effectuant des tâches qui ne leur incomberaient pas autrement; des techniciens doivent assumer des responsabilités qui reviennent habituellement à des bibliothécaires. Et les uns comme les autres doivent très souvent expliquer et réexpliquer quelle est leur mission, quelles sont leurs tâches et ce qui les distinguent.

Résultats scolaires et bibliothèques scolaires:

Des études ont démontré que les écoles dont les bibliothèques sont bien pourvues et animées par des bibliothécaires qualifiés secondés par du personnel compétent ont passé les épreuves standardisées avec une moyenne de 15 à 20% supérieure aux écoles sans bibliothèque ou sans services d’animation en bibliothèque. Ces écoles comptent des lecteurs passionnés, des élèves plus compétents en recherche et des enseignants qui collaborent avec les bibliothécaires scolaires.

Une revue critique de la littérature, relevée par le MÉLS, faisant état des recherches sur l’influence de l’utilisation des ressources des bibliothèques scolaires sur la réussite des élèves, parvenait entre autres à ces conclusions:

  • «les bibliothèques scolaires peuvent avoir un impact positif sur la réussite scolaire, particulièrement aux niveaux primaire et secondaire et lorsque des mesures appropriées sont mises en place afin d’assurer un service efficace;
  • les bibliothèques scolaires peuvent jouer un rôle significatif concernant des facettes étendues de l’apprentissage, comme la motivation, et c’est particulièrement évident lorsqu’une approche systématique est entreprise dans le but de stimuler cette facette de l’apprentissage;
  • lorsqu’un impact des bibliothèques scolaires sur la réussite et l’apprentissage a été démontré, les facteurs clés qui ont joué sont: la qualité des collections, le nombre et le niveau du personnel en place ainsi que la collaboration entre les bibliothécaires et les enseignants;
  •  les bibliothèques scolaires ont l’impact le plus significatif lorsque les bibliothécaires et les enseignants collaborent, en particulier en ce qui a trait au développement des collections, dans la planification des ressources et des formations, de même que lorsque les bibliothécaires forment les enseignants;
  • la qualité et la variété des collections sont un facteur significatif dans l’apprentissage des élèves et donc des budgets de développement adéquats doivent être offerts afin de maintenir les collections reliées au programme ainsi que d’intérêt général pour encourager la lecture des élèves;
  • la qualité et la fréquence des formations documentaires ont un impact sur l’apprentissage.»

Traduit de Dorothy Williams, Caroline Wavell et Louisa Coles, Impact of School Library Services on Achievement and Learning, Aberdeen: School of Information and Media, Faculty of Management, Robert Gordon University, 2001, 85 pages. Pour en télécharger une copie: http://www4.rgu.ac.uk/files/impact%20of%20school%20library%20services1.pdf


Des équipes multidisciplinaires inspirantes: Une bibliothécaire «en mission» à l’éducation préscolaire!

Article publié le 22 septembre 2014

Article écrit par Marie-Pascale Morin, bibliothécaire, Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

À l’automne 2013, je me suis jointe à un projet développé par ma collègue conseillère pédagogique à l’éducation préscolaire en collaboration avec une spécialiste en éducation du MELS.

Ce projet intitulé «Installer une culture littéraire à l’éducation préscolaire» permet à […]

Des équipes multidisciplinaires inspirantes: Adaptation scolaire et services documentaires: une belle première!

Article publié le 22 septembre 2014

Article écrit par Claire Baillargeon, bibliothécaire, Claire Beaumont, technicienne en documentation, et Karine Turcotte, enseignante en adaptation scolaire, Commission scolaire de la Capitale.

Lors de l’année scolaire 2012-2013, la Commission scolaire de la Capitale a décidé de se pencher sur les programmes offerts en adaptation scolaire au secondaire, plus particulièrement sur ceux menant […]

Des équipes multidisciplinaires inspirantes: La collaboration des bibliothécaires du Service des ressources éducatives aux jeunes avec les intervenantes du programme Parenfant

Article publié le 22 septembre 2014

Article écrit par Marie-Christine Savoie, bibliothécaire, Commission scolaire des Chênes.

Le programme Parenfant existe depuis plusieurs années à la Commission scolaire des Chênes. Destiné aux enfants de 4 ans et à leurs parents, ce programme est notre personnalisation du programme Passe-partout offert dans plusieurs commissions scolaires du Québec. L’objectif principal de ce programme […]

Des équipes multidisciplinaires inspirantes: Bibliothécaire scolaire: le plus beau métier du monde!

Article publié le 22 septembre 2014

Article écrit par Isabelle Landry, bibliothécaire scolaire, Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs.

Quoi de plus magique que de voir les yeux d’un enfant s’illuminer à la découverte d’un livre qui pique sa curiosité. Quoi de plus stimulant que d’ouvrir un adolescent à l’univers merveilleux de la fiction pour le connecter à son monde intérieur. […]

Quoi faire pour vos bibliothèques scolaires?

Article publié le 24 août 2014

Article écrit par Marie Hélène Labory, bibliothécaire scolaire et webmestre de l’APSDS.

À la suite de la parution de deux articles signés Mélanie Loisel dans Le Devoir cette semaine(1), plusieurs personnes se sont indignées (à juste titre!) de la situation des bibliothèques scolaires au Québec. Parmi les réactions que j’ai pu observer, entre […]

Concours de photos organisé par l’APSDS

Article publié le 9 septembre 2013

Partagez vos photos et obtenez la chance de gagner un chèque-cadeau Renaud-Bray d’une valeur de 25$.

(Une chance de gagner pour chaque photo envoyée!)

Dans le but de concevoir un montage-photos sur le rôle des bibliothécaires et des techniciennes en documentation en milieu scolaire du Québec, nous avons besoin […]

Réponse à l’éditorial de Martin Lépine dans Vivre le primaire, printemps 2011, vol. 24 no. 2

Article publié le 13 octobre 2011

Le conseil d’administration de l’Association pour la promotion des services documentaires scolaires tient à réagir que Monsieur Martin Lépine a tenus dans l’éditorial de la revue Vivre le primaire du printemps 2011 vol. 24 #2. En effet, il est impossible de passer sous silence notre déception quant à de tels propos tenus par un professeur, celui qui a devant lui notre future clientèle. Nous tenons à porter à votre attention, différents points essentiels qui définissent bien le rôle du bibliothécaire scolaire dans nos institutions d’enseignement. […]

La bibliothèque de l’école: tâches et compétences

Article publié le 15 septembre 1997

«Les bibliothèques scolaires sont plus indispensables que jamais. Les écoles québécoises doivent reconnaître l’enjeu stratégique et l’importance des services rendus par les bibliothèques.»

Paulette Bernhard, Chantal Brodeur, Jocelyne Dion, Pierre Michaud, Le Devoir, le lundi 15 septembre 1997, A7

La parution récente des documents Réaffirmer l’école, rapport du […]