Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Capsule littéraire de Jérémie Gagnon (manga)

Shirodaira, Kyô; Katase, Chashiba. Stranger Kase. Paris : Pika Édition, 2015.

En cours

5 tomes en français

9 tomes en japonais

Shonen

 

Katoko, 17 ans, a été enlevée pendant 2 semaines et mutilée lorsqu’elle était jeune. Le coupable n’a jamais été retrouvé… Ce que tous ignorent, c’est que ce sont les yôkai, des créatures surnaturelles, qui l’ont enlevée et en ont fait une « déesse de la sagesse » en échange d’une jambe et d’un oeil. Depuis, elle s’assure que l’équilibre et la paix règnent parmi ces créatures.

Kurô, 22 ans, se rend régulièrement à l’hôpital pour rendre visite à une cousine. Récemment, il a rompu avec sa copine policière à la suite d’une rencontre surnaturelle. Katoko profitera de l’occasion afin d’avouer à Kurô qu’elle est amoureuse de lui depuis leur première rencontre, à l’hôpital, il y a 2 ans.

Dès lors, les yokai avertissent Katoko de se méfier de ce jeune homme ténébreux qui les terrifie. Quel est le secret de Kurô? mangPourra-t-il aider Katoko dans sa mission?

Le premier chapitre nous présente rapidement la rencontre initiale entre nos protagonistes avant de faire un rapide saut dans le temps vers le deuxième chapitre. Celui-ci se déroule deux ans et demi après le premier chapitre alors que plusieurs accidents ont lieu en présence d’une « femme d’acier ». La policière Yumihara et son collègue, M. Terada, enquêtent sur ces étranges accidents. Un soir, Yumihara  rencontre cette fameuse « femme d’acier ». C’est à ce moment que nos deux protagonistes refont leur entrée juste avant la fin du premier tome.

L’auteur semble déterminé à nous présenter rapidement la rencontre entre Katoro et Kurô. On se rend compte assez rapidement que malgré sa jeunesse, Katoro assume ses propos et semble sûr d’elle. Ce qui la rend encore plus intéressante, c’est que bien qu’éperdument amoureuse de Kurô, elle ne perd pas contenance et garde son sang-froid. C’est plutôt rare dans un shonen.

Kurô, lui, semble plus stéréotypé. Un jeune homme souriant, gentil, mais qui semble habité par une tristesse, un poids qui ne semble pas vouloir partir. Quelle est sa raison d’être? Nous ne le savons pas encore.

Bien que peu d’informations soient données sur les protagonistes, l’auteur en dit suffisamment dans le premier chapitre pour ferrer le lecteur et le conserver pour la suite des aventures de Katoro et Kurô.

Stranger Case est construit différemment des autres manga, ( introduction du personnage, intrigue, début d’action). Néanmoins, il captive, par ses deux protagonistes, l’une mutilée pour devenir une déesse et l’autre traumatisé par une rencontre hors de l’ordinaire qui terrorise, bien malgré lui, les yôkai.

Que deviendra notre duo dans les prochains tomes?

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>