Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Miss Charity

Texte, Marie-Aude Murail; illustrations, Philippe Dumas
Paris: L’École des loisirs, 2008
562 pages
42,95$


J’avoue que lorsqu’il s’agit de Marie-Aude Murail, je ne suis tout simplement pas objective. Déjà avec Nonpareil et Maïté coiffure, j’étais charmée. Mais, c’est avec Simple qu’elle m’a conquise. Cependant, lorsque j’ai vu la brique de 562 pages que représente Miss Charity, j’ai eu peur que, pour une fois, elle me déçoive. Et non. Encore une fois, Marie-Aude Murail signe un roman dont le personnage principal est non seulement attachant, mais haut en couleur.  Inspiré librement de la vie de Béatrix Potter, célèbre écrivaine britannique pour la jeunesse, ce roman met en vedette Charity Tiddler, jeune britannique de bonne famille, qui, pour se désennuyer et briser l’isolement qui l’entoure se met à adopter une multitude de petites bêtes dont elle se prend d’affection. Au fur et à mesure qu’elle vieillira, certains de ces animaux disparaîtront, alors que d’autres viendront s’ajouter à la ménagerie. Tout autour de cet univers gravite d’autres personnages auxquels Miss Charity se liera d’amitié, voire même d’amour. Enfin, ce roman ne serait pas aussi bon sans les dialogues empreints de cette ironie si typique aux Anglais.

– Marie-Ève Guibord

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.