Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Capsule littéraire de Stéphanie Simard (roman pour le primaire)

Sanvoisin, Éric et Federica Frenna (ill). Le maître des Licornes : La forêt des Lumières. Paris : Auzou (Pas à pas), 2018, 60 p.

Clientèle cible : Pour les jeunes de 7 ans et plus.

Le maître des Licornes : La forêt des Lumières est le premier tome d’une nouvelle série de l’auteur Éric Sanvoisin. Dans cette aventure, nous rencontrons Aëlig, jeune fils et héritier du maître des licornes. Avec son père, il vit reclus, protégé par magie du reste du monde, dans le manoir des Lueurs. Tout comme son père, il aura plus tard pour mission de protéger les licornes, autrefois en voix d’extinction et toujours recherchées pour leur corne guérissant les poisons et la pierre blanche, à l’intérieur de leur tête, protégeant des maladies. Aëlig a un professeur privé qui lui fait l’école à la maison. Il n’a que pour seule compagnie les licornes, généralement solitaires. Kalyane, une licorne bien différente des autres, s’est toutefois liée d’amitié avec lui. Lorsqu’il réalise qu’elle a été enlevée et que son père ne peut lui venir en aide, au risque de mettre en péril les autres licornes, Aëlig est bouleversé. Il ne peut rester ainsi sans rien faire! Kalyane n’est pas qu’un être magique à protéger, mais sa meilleure amie! Il décide alors de quitter son refuge, pour la première fois de sa vie, afin d’aller lui porter secours. Sur sa route, il fait la rencontre d’un vieil homme mystérieux qui lui vient en aide, malgré sa réticence à accepter son assistance au début.

L’auteur a su créer un univers enchanteur et bien ficelé. Au début du livre, une carte du Royaume d’Yf nous permet de suivre Aëlig au cours de sa quête. Le texte est bien écrit et adapté au lectorat cible. Des descriptions de lieux nous permettent d’imaginer parfaitement l’univers dans lequel se trouve le personnage. Les illustrations de Federica Frenna sont magnifiques, empreintes de petits détails et accompagnent bien le récit. À la lecture de ce premier tome, nous sommes bien intrigués et impatients de découvrir la suite des événements. Jusqu’où cette quête mènera-t-elle le jeune garçon? Qui peut bien être le kidnappeur de Kalyane et quelles sont ses intentions?

Selon moi, ce roman peut intéresser les garçons tout autant que les filles. Les lecteurs pourront s’identifier au personnage principal, intrépide, courageux, persévérant, fort et sensible. Les licornes ne sont par ailleurs pas présentées comme étant des êtres faibles qui doivent seulement être protégés, mais également comme étant indépendantes, avec une grande force en elles.

Ce mini-roman pourrait à mon avis être exploité avec une recherche pour découvrir d’autres animaux mythiques et leurs caractéristiques propres ou bien, pourquoi pas, pour découvrir des animaux réellement en voie de disparition dans notre monde. Je pense par exemple aux éléphants d’Asie, qui sont chassés pour leurs défenses.

Stéphanie Simard

Bachelière en Études littéraires

Étudiante à la maîtrise en Sciences de l’information

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.