Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Capsule littéraire de Stéphanie Simard (roman pour le primaire)

Moore, Carole et Sybiline (ill.). Une fille, un gars et un chat. Saint-Lambert : Soulières éditeur (Collection Chat de gouttière), 2013, 159 p.

Clientèle ciblée: Pour les jeunes de 9 ans et plus.

Vicky, âgée de 13 ans, est atteinte de Fibrose kystique, une maladie héréditaire dégénérative mortelle qui s’attaque principalement aux poumons et au système digestif. Simon, lui, est un chat de 6 ans. Il vit à la Ottawa Humane Society, un refuge pour animaux, où il attend impatiemment d’être adopté. Bien que la maladie prenne beaucoup de place dans sa vie, pour Vicky, elle ne se résume pas qu’à cela. La jeune fille vit au jour le jour et profite de chaque instant auprès de sa famille et de sa meilleure amie, Dominique. Comme plusieurs, elle a ses aspirations et ses rêves. Elle est passionnée de musique et de danse et rêve vraiment d’avoir un chat. Lorsque ses parents décident de l’amener à l’Ottawa Humane Society, elle tombe immédiatement sous le charme de Simon et l’adopte sans hésiter. Ensemble, ils vivront plusieurs aventures et s’apporteront beaucoup, mutuellement. En sa compagnie, Vicky traversera plusieurs moments importants de sa vie, comme son entrée au secondaire et sa première histoire d’amour.

Ce récit est extrêmement touchant et témoigne bien de la réalité que vivent les gens atteints de Fibrose kystique, ainsi que leurs proches et amis. La maladie y est très bien expliquée, avec simplicité. L’histoire est racontée selon deux points de vue, celui de Vicky, puis celui de Simon, un peu à la manière de journaux intimes. Les chapitres sont divisés par dates. La focalisation interne faite par le chat apporte une touche humoristique et originale au récit, dédramatise un peu la situation et nous apporte des informations différentes sur les événements survenus dans une journée. Ces derniers sont d’abord souvent racontés par Vicky, puis par son chat. L’histoire rejoindra tout autant des jeunes en santé que des jeunes touchés, de près ou de loin, par la maladie. Le récit ne trace pas seulement le parcours d’une jeune fille malade, mais avant tout d’une jeune fille ordinaire, qui vit des émotions, comme toutes les autres filles de son âge. Ce n’est pas seulement une histoire sur la maladie, mais surtout, sur la vie. L’auteure trace vraiment un portrait réaliste d’une jeune adolescente et décrit bien les émotions ressenties par la jeune fille, face à différentes situations. Nous ressentons par exemple bien la gêne et l’excitation qu’elle ressent, lorsqu’elle rencontre pour la première fois Olivier, son premier amour. Les jeunes pourront sans doute s’identifier aux personnages de cette histoire et la savourer davantage.

Pour plus d’informations sur la Fibrose kystique, vous pouvez visiter :

Fibrose kystique Québec
Vivre avec la Fibrose kystique

 

Stéphanie Simard
Bachelière en Études littéraires
Étudiante à la maîtrise en Sciences de l’information

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.