Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Capsule littéraire de Tiffany Clarke (anglais)

Fan, Terry et Eric Fan. The Night Gardener. Simon & Schuster, 2016, 44 p.

Un matin, William regarde dehors et voit qu’un arbre a été transformé en forme de hibou. Tous les passants s’arrêtent sur la rue pour voir l’art topiaire. Le lendemain, un autre arbre est transformé en chat. Le paysage évolue de jour en jour: un lapin, un oiseau, puis un éléphant. Les sculptures attirent la communauté. Un soir, William rencontre l’artiste qui travaille seul chaque nuit. Ce jardinier lui enseigne à créer des sculptures. Après son départ, William prend la relève et crée ses propres créations feuillues.

Les images de l’album sont magnifiques. Au début, d’un gris sombre, elles se transforment en couleurs brillantes et vives. Alors que le sculpteur transforme les arbres, il transforme aussi les gens. L’art ajoute de la beauté à la vie.

L’identité du jardinier n’est pas vraiment un mystère. À première vue, on ne le remarque même pas, mais quand on revient au début de l’histoire, on voit bien qu’il est là. Il effectue son travail de façon discrète, mais l’effet est puissant.

Pour des suggestions d’activités pour ce livre, consultez le site Québec Reading Connection 

 

Tiffany Clarke
Collaboratrice à Québec Reading Connection

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.