Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Capsule littéraire de Charles Fortier (documentaire)

Grandes routes

De giry, Annick et Christophe Merlin. Les grandes routes : de la Route de la soie à la Route du thé. Paris: Seuil, 2011, 63 p.

L’historienne Annick de Giry et l’illustrateur Christophe Merlin unissent leurs expertises afin de signer ce somptueux documentaire à saveur d’album.

La soie, les épices, le sel, l’or et le thé. Ces denrées fascinent ses consommateurs, mais l’histoire derrière le transport de ces marchandises est plus intrigante encore. Alors qu’il est maintenant aisé de transporter des biens produits par la voie des airs, il n’en fut pas toujours ainsi. Lors de ces échanges lucratifs autant économiquement que culturellement, bon nombre de caravaniers y trouvèrent la mort, ce qui ne fit qu’accentuer les profits et la légende derrière ces produits.

Voici un ouvrage diversifié qui retrace l’histoire de ces produits convoités par les Européens. Certaines entrées sont notamment décrites comme le journal de bord de l’un des voyageurs. Le graphisme permet au lecteur de mieux s’imprégner à l’intérieur afin de se sentir à l’époque concernée. Un regard vers le présent est également offert pour quelques routes. Une table des matières et un glossaire accompagnent le lecteur dans l’exploration du livre.

Cet ouvrage se marie à merveille aux cours d’histoire où l’accent est mis sur l’économie, les grands explorateurs ou les relations culturelles entre les différents peuples. D’autres comparaisons sont également offertes en moindre importance dans le livre, comme le sucre qualifié d’or blanc par les Européens. L’enseignant pourrait également explorer de nouvelles avenues avec des exemples absents dans le livre, comme le café ou la ruée vers l’or du Far West.

Si les voyages des grands marchands vous ont toujours intéressés et que vous aimiez vous mettre dans la peau de ces explorateurs assoiffés de nouvelles découvertes, je vous suggère fortement ce livre. Vous en sortiriez dépaysés.

Charles Fortier
Technicien en documentation

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.