Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Capsule littéraire de Rachel DeRoy-Ringuette (album)

47692b

Epenoy, Karine. Demain, je reviendrai. Puy-en-Velay : L’atelier du poisson soluble, 2013. 23 p.

Le très court album, Demain, je reviendrai, de Karine Epenoy semble tout indiqué dans le contexte mondial actuel. L’utilisation d’un album comme amorce pour susciter des discussions est un bon moyen de conscientiser les élèves à diverses thématiques, dans ce cas-ci le sort des individus qui tentent de traverser les frontières sans y parvenir.

Dans un texte au « je », l’auteure relate le récit d’un immigrant ayant fui sa terre natale pour gagner, le devine-t-on, l’Occident. Tout au long du récit, le lecteur s’interroge sur l’identité du narrateur dont la citoyenneté n’est pas mentionnée et qui n’est illustré que par ses mains. Le lecteur découvre petit à petit les diverses raisons qui le poussent à vouloir fuir et les motivations qui l’amènent sur des terres qui lui semblent plus libres et justes. La scène finale, percutante, permet de comprendre de qui il s’agit et de connaître le sort qui lui est réservé.

Puisque le concept de liberté est un élément du programme d’éthique et culture religieuse au premier cycle du secondaire, les enseignants pourraient intégrer la lecture de ce livre à leur enseignement. De plus, les discussions suscitées autour du livre permettraient de rejoindre l’une des compétences en éthique : « Pratiquer le dialogue ». Aussi, il faut noter qu’à partir de cet album, le concept de liberté peut être exploité sur plusieurs plans. D’abord par le récit lui-même, soit la quête du personnage et ses motivations. Ensuite, par les difficultés rencontrées lors de la parution de l’ouvrage et qui sont relatées dans le rabat de la 4e de couverture.

Finalement, un temps de lecture court allié à un message fort font de ce livre un incontournable pour traiter de liberté, en éthique ou dans un tout autre contexte.

Rachel DeRoy-Ringuette
Collaboratrice au site Livres ouverts

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.