Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Capsule littéraire de Rachel DeRoy-Ringuette (album)

bart

Melville, Herman. Bartleby le scribe. Paris: Sarbacane, 2013, 60 p.

L’étude de la nouvelle est au programme pour les élèves de la 4e année du secondaire. Dans ce cas, pourquoi ne pas en profiter pour étudier une nouvelle illustrée? Les éditions Sarbacane ont publié en 2013 Bartleby le scribe, une traduction d’Anne-Sylvie Homassel du texte intégral d’Herman Melville, datant de 1853, et mis en images par l’illustrateur québécois Stéphane Poulin.

Reconnu pour ses peintures à l’huile qui évoquent le travail des peintres hollandais du 17e siècle, Poulin propose des illustrations magistrales occupant des pleines pages et des doubles-pages, auxquelles le grand format de l’album rend hommage. Ses huiles permettent de bien définir les personnages ainsi que de planter le décor dans lequel l’action de la nouvelle se déroule, soit le quartier des affaires de New York de la fin du 19e siècle. Par son utilisation juste de l’ombre et de la lumière, par l’emploi d’angles de vue et de plans variés, l’illustrateur traduit l’ambiance mystérieuse qui émane du récit et met l’accent sur différents aspects de l’intrigue. À cet égard, les critères qui devraient guider le travail d’adaptation d’un texte classique en version illustrée pourraient être débattus en classe de manière à faire ressortir les critères les plus saillants.

Le texte quant à lui est un exemple patent d’une nouvelle qui respecte les codes du genre, notamment par sa brièveté, par l’accès à la psychologie des personnages et par la finale énigmatique et étrange. Melville, un contemporain de Tchekov, de Poe et de Maupassant, a publié ce texte au 19e siècle, époque qui est considérée comme l’âge d’or de la nouvelle. Bien que Bartleby le scribe soit peut-être moins connue que certaines autres nouvelles, il serait tout indiqué de l’étudier avec les élèves afin de découvrir les caractéristiques de ce genre narratif tout en explorant le contexte de production de cette œuvre, bien caractéristique de son époque.

Par ailleurs, Livres ouverts propose une autre nouvelle sous forme d’album : Le horla de Guy de Maupassant, illustré par Anna et Elena Balbuso et édité chez Milan jeunesse. De plus, quelques autres nouvelles sont aussi éditées sous forme de bandes dessinées. Dans ces derniers cas, ce ne sont pas les textes intégraux et originaux qui sont présentés, mais bien des adaptations.

-Rachel DeRoy-Ringuette
Collaboratrice au site Livres ouverts, www.livresouverts.qc.ca

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.