Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Rapport annuel 2014

Rapport annuel de l’Association pour la promotion des services documentaires scolaires pour l’année 2014:

Mission

L’APSDS est une association professionnelle qui contribue au développement et à la promotion des services documentaires dans les commissions scolaires du Québec, dans les écoles primaires et secondaires, publiques et privées.

Objectifs

PROMOUVOIR

  • les rôles du personnel qualifié et compétent au sein des écoles, des centres administratifs et des services éducatifs des commissions scolaires;
  • une vision commune du rôle de la bibliothèque en milieu scolaire, de son personnel et des besoins de ses usagers;
  • l’utilisation pédagogique des centres de ressources documentaires.

RASSEMBLER

  • les membres pour favoriser le réseautage, le perfectionnement, la communication et la coopération;
  • les organismes ayant une mission commune afin de créer des partenariats et de faire de la représentation;
  • l’ensemble des acteurs des services documentaires scolaires autour d’un objectif commun.

PARTAGER

  • les connaissances entre les membres, notamment grâce à un site Web de plus en plus dynamique, aux grands dossiers et, prochainement, à des capsules littéraires;
  • les actions du personnel en milieu documentaire scolaire et ses nombreuses réalisations.

Services

  • Représentation officielle des membres auprès des organismes et du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec;
  • Promotion des bibliothèques scolaires dans tout le réseau, sur Internet et dans les médias;
  • Information aux responsables des bibliothèques scolaires;
  • Publications annuelles: trois dossiers thématiques virtuels et un numéro imprimé du Signet, adressé à tous les membres;
  • Le Bottin des membres de l’Association;
  • Une journée de formation APSDS axée sur le secteur des bibliothèques scolaires;
  • Un congrès ou colloque annuel et interassociatif;
  • Diffusion des réalisations des membres sur le site Web de l’Association;
  • Le site Web, un lieu de ressourcement et d’échange en constante évolution.

Message de la Présidente

Chers membres, nouveaux et anciens, membres honoraires et membres fondateurs, cette année, j’aimerais commencer mon rapport annuel en vous souhaitant un joyeux anniversaire. En 2014, l’APSDS célèbre ses 25 ans d’histoire. Il y a deux façons de voir notre 25e anniversaire. D’une part, c’est un peu comme nos noces d’argent, où, tel un couple, on se concentre sur nos bons et moins bons coups pour enrichir notre futur afin de continuer à être une association solide, unie et forte. D’autre part, 25 ans d’âge, c’est une porte d’entrée dans l’âge adulte. Après une naissance et une vie d’enfant très mouvementées, le monde des grands nous attend. Quand je pense à nos 181 membres, à notre place officielle au sein de nombreux comités de travail, je me rends compte à quel point l’Association a gagné beaucoup en maturité. Elle réussit désormais à se faire reconnaître et à se faire entendre. Notre réseau, non seulement fort et solide, est riche d’une expertise. Bien sûr, la vie d’adulte comporte des moments de grande fierté, mais aussi des épisodes d’inquiétudes, de mouvance et de stress. Je fais bien entendu référence ici au tsunami médiatique qui a suivi les déclarations de notre ministre de l’Éducation, en août dernier, qui attaquait directement notre fierté et ce monde dans lequel nous évoluons et qui nous est si cher. J’utilise le mot tsunami, car il l’a été pour la présidente que je suis, si peu expérimentée avec le monde des médias. Mais ce que je retiens finalement, c’est sa conclusion heureuse, notamment pour cette vague d’amour et de fierté que beaucoup de nos membres ont fait déferler sur nous pour nous encourager. Je peux vous dire aujourd’hui que nous sommes fiers de fêter 25 ans de réseautage, qui nous pousse constamment à mener des actions pour défendre, avec la même passion, nos précieuses bibliothèques scolaires. Cette synergie, qui nous a pris 25 ans à créer, il faut maintenant l’entretenir et l’alimenter. J’espère que vous portez en vous cette force qui nous mène et nous mènera plus loin encore dans le futur. Des raz-de-marée tels que celui que nous avons vécu récemment, il y en aura d’autres, certes, mais en groupe, tentons de les voir venir pour mieux s’y préparer. Voilà pourquoi nous sommes ensemble et voilà pourquoi il faut continuer à mettre en commun nos expertises et à développer notre vision de la bibliothéconomie scolaire québécoise.

J’aimerais poursuivre mon bilan par des remerciements chaleureux envers mes collègues du conseil d’administration. Claire Baillargeon, Claire Beaumont, Clémence Turgeon, Sophie Morissette, Marie-Josée Proulx St-Pierre et Jeanne Ouellet, un beau et grand merci à vous. Nous avons réussi à créer, dès le début d’année, des échanges riches et d’un dynamisme incroyable. Les réalisations de l’APSDS sont le fruit de vos nombreuses heures consacrées à notre cause première: la promotion et la valorisation de la bibliothèque scolaire. En outre, l’APSDS ne saurait fonctionner sans l’apport de nombreux bénévoles et partenaires des différents comités. Vous êtes plusieurs à apporter un peu de vous et vous saurez vous reconnaître ici. Pour ces petites et grandes actions, je vous dis aussi merci de cet engagement qui a permis à l’Association d’innover, d’être à l’écoute de ses membres et de mieux fonctionner. Vous êtes précieux. Finalement, j’aimerais souligner l’extraordinaire travail de notre adjointe administrative, Chantal Côté. Chantal, c’est notre «roc», la personne qui assure toute la gestion interne et qui nous permet de nous consacrer entièrement à nos activités. Elle est notre personne de confiance, par sa loyauté, son intégrité et son perfectionniste. Merci Chantal.

Le comité de formation était composé de trois personnes cette année: Claire Baillargeon, Clémence Turgeon et Joëlle Durette. En plus de mettre sur pied deux ateliers techniques, le comité a organisé une journée de formation où près de 90 personnes étaient présentes. Sous le thème Complètement PFEQ, cette journée se voulait une activité d’apprentissage pour mieux s’approprier le cadre dans lequel nous évoluons. Par les nombreux commentaires reçus, il est possible d’en tirer un bilan positif pour de nombreuses raisons: la qualité de ses intervenants, sa programmation et son lieu. Quant aux ateliers techno-pédagogiques, donnés à Québec et à Montréal et organisés en collaboration avec le Récit National, ceux-ci ont été bien populaires auprès de nos membres. La simplicité et la convivialité de la formule, les petits prix ainsi que la qualité du formateur ont été bien appréciés. Bref, une réussite à tous les niveaux, qui fait que nous récidiverons certainement l’an prochain.

La participation de Sophie Morissette et d’Olivier Ménard au comité du programme du Congrès des milieux documentaires a permis l’élaboration d’un colloque sous le thème du droit d’auteur et de l’éthique. Ces deux personnes, qui ont siégé au comité du droit d’auteur de l’APSDS pendant deux ans, ont réuni des intervenants de qualité pour démystifier la loi et les règles à suivre en milieu scolaire. Au terme de ces travaux, un outil a d’ailleurs été imprimé et sera remis à tous les membres de l’APSDS. Un merci tout spécial à Monsieur Olivier Charbonneau, bibliothécaire à l’Université Concordia et spécialiste du droit d’auteur, pour sa contribution à ce comité de travail.

Du côté des publications, on peut dire que nous avons commencé l’année en lion en déposant, le 17 janvier dernier, un mémoire à la Société royale du Canada intitulé La bibliothèque scolaire: enjeux et défis pour le XXIe siècle. Cette vision a d’abord été développée par le conseil d’administration et enrichie et consolidée par quatre rédacteurs. J’aimerais remercier les trois personnes qui se sont jointes à moi pour rédiger ce rapport, soit Brigitte Moreau, Martine Fortin et Claire Baillargeon. La diffusion de ce mémoire s’est faite à grande échelle: tous les directeurs généraux de commission scolaire l’ont reçu de même que plusieurs associations, regroupements et délégués politiques. Ce document résume parfaitement la vision à long terme que l’APSDS souhaite se donner et nous espérons que vous porterez avec vous ces défis dans vos milieux. Par ailleurs, le comité des publications était constitué de Claire Baillargeon, Jeanne Ouellet, Naomi LeBel, Élise Ste-Marie et moi-même. Nous avons réussi à publier deux grands dossiers sur notre site Web: TIC, TIC, TIC, la bibliothèque scolaire numérique et L’art de fructifier nos richesses: des équipes disciplinaires inspirantes. Nous remettrons aux membres une copie de la revue Le Signet, où trois articles inédits ont été ajoutés en plus des coups de coeur littéraires des membres du conseil d’administration. Encore cette année, ce comité a travaillé fort pour réunir des textes de qualité et ainsi enrichir notre pratique.

Du côté des communications, nous avons travaillé à mettre en place une structure efficace pour être constamment à l’affût et publier régulièrement des communiqués de presse. Nous avons prouvé l’efficacité de ce système lors des événements du mois d’août dernier alors qu’on publiait, dès le lendemain de ses déclarations, un communiqué dénonçant les propos du ministre. De plus, pour augmenter notre efficacité et notre visibilité, nous avons consacré beaucoup d’énergie à développer des listes de diffusion. Ce travail était nécessaire et important pour les membres du conseil. À ce sujet, je tiens à remercier Jeanne Ouellet, qui, pour sa première année au conseil, a su bien assimiler la tâche à faire. Merci pour ta précision et ton assiduité à ce dossier. De plus, je tiens à remercier spécialement Marie-Josée Proulx St-Pierre, notre réviseure officielle, à qui on doit la révision linguistique de nombreux textes publiés tant sur le web que sur papier. Son professionnalisme est une richesse pour notre association. De plus, avec son expérience de traductrice, elle a pris sur ses épaules de traduire quelques textes cette année au bénéfice de nos membres, et ce, tout à fait gratuitement. Je la remercie grandement.

Depuis le début de l’année 2014, l’APSDS poursuit ses actions de représentation afin de faire connaître et mettre en valeur la bibliothéconomie scolaire. L’APSDS peut être fière d’être la voix de ses membres sur les instances suivantes: la Table de concertation des bibliothèques québécoises, le Réseau des milieux documentaires du Québec, le Comité pour la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, le Comité des rencontres interprofessionnelles de l’Association des libraires du Québec et, depuis tout récemment, la Table de travail pour le prêt de livres numériques dans les bibliothèques scolaires organisée par le MELS. De nombreuses personnes nous aident à assurer la représentation et à préserver de bons liens avec nos nombreux partenaires. J’aimerais souligner la participation de deux personnes en particulier: Nadine Beaudin, qui, avec la fougue qu’on lui connaît, représente l’APSDS sur différents comités du livre numérique. Elle a assisté à des rencontres avec le ministère de la Culture et des Communications et elle siègera à la Table organisée par le MELS. Merci Nadine de faire bénéficier l’Association de ton expertise afin de porter ce dossier qui nous est tous très cher. J’aimerais aussi mentionner la participation de Raphaella Dixon qui a siégé au nom de l’APSDS au comité de travail de la Canadian Libraries Assocation. Elle a été la voix d’un comité de travail québécois au sein de ce groupe canadien pour rédiger des normes de pratique en bibliothèques scolaires. Le document Leading Learning: Standards of Practice for School Library Learning Commons in Canada, a été déposé sur notre site et est en attente pour une traduction en français. Je vous invite à le découvrir pour enrichir votre pratique au quotidien. L’APSDS aimerait souligner la qualité des échanges avec les différents intervenants au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Les multiples discussions ont eu souvent pour but de présenter la réalité du terrain et de faire avancer le dossier des bibliothèques scolaires québécoises. Un gros merci à tous les membres qui ont répondu à l’appel de l’APSDS pour combler les différents besoins ministériels. Finalement, l’APSDS entretient de bons échanges avec d’autres associations. Entre autres, nous avons collaboré avec l’Association professionnelle des techniciens en documentation du Québec (APTDQ) en contribuant à l’Info-documentation sur les bibliothèques scolaires en septembre dernier, en plus d’avoir des échanges fréquents avec la représentante du milieu scolaire à la Corporation des bibliothécaires du Québec (CBPQ), Lyne Rajotte.

Par ailleurs, j’aimerais mentionner que l’APSDS a célébré ses 25 ans en choisissant d’investir dans des outils de promotion afin de maximiser la visibilité de la bibliothèque scolaire. Il n’y aura jamais trop d’outils pour promouvoir et mettre en valeur ce service essentiel à la réussite scolaire et à la formation des citoyens de demain. Nous avons choisi deux accessoires: un porte-clés remis en début d’année à tous nos membres et une bouteille d’eau aux couleurs de l’Association remise lors de la journée de formation. Dans le cadre du colloque, nous avons plutôt décidé de remettre des cadeaux pour simplement gâter nos membres. Nous espérons que vous afficherez fièrement ces objets promotionnels!

En conclusion, bien que la santé de l’APSDS soit bonne, que notre «membership» soit en constante évolution et qu’on nous interpelle désormais à titre d’experts dans différents dossiers, il faut continuer de garder la forme pour affronter les défis qui nous attendent. En terminant, je me permets de vous rappeler un vieux dicton tout indiqué dans le contexte actuel: une pomme par jour, éloigne le médecin pour toujours!

Longue vie à l’APSDS!

Marie-Hélène Charest
Présidente

Pour consulter ce rapport annuel dans son entier, en version PDF, cliquez ici.

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.