Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

TIC, TIC, TIC, la bibliothèque scolaire numérique: Un espace numérique à la portée de tous

Article écrit par Sarah Kim Poirier, bibliothécaire, Commission scolaire des Phares.

Introduction

La démocratisation de l’information et l’accessibilité aux contenus informationnels sont au coeur de la bibliothéconomie moderne. C’est dans cette optique que les bibliothécaires de la Commission scolaire des Phares offrent au personnel de la commission scolaire un espace d’échange, de partage et de dépôt d’informations sur le Web: le Centre de ressources pédagogiques (CRP). Le CRP prend la forme d’un blogue WordPress et s’adresse à tous les employés de la commission scolaire qui désirent consulter ou partager de la documentation pédagogique. Il est donc essentiel d’organiser son contenu en fonction de cette clientèle cible.

Comme toute organisation informationnelle, celle d’un site Web comporte son lot de questionnements et de défis logistiques. Le principal défi étant que l’information est en continuelle mouvance et qu’il faut constamment revoir et repenser ses structures physique et intellectuelle afin de faciliter l’accès aux contenus.

Dans le cas qui nous intéresse, la réflexion entamée autour de l’organisation des contenus visait à vérifier si le CRP répondait véritablement aux besoins de nos utilisateurs. Précédemment, il était principalement organisé en fonction de la provenance de l’information: d’un côté, les ressources de la bibliothèque et de l’autre, les ressources des enseignants, des orthopédagogues, des conseillers pédagogiques, etc. Cette polarisation des contenus nous semblait aller à l’encontre de notre volonté première: faire en sorte que des ponts soient créés entre les contenus bibliothéconomiques et les contenus strictement pédagogiques. Comme la bibliothèque scolaire devrait, selon nous, s’insérer parfaitement dans une visée pédagogique, il semble nécessaire qu’une collaboration et un échange entre les deux services soient visibles, et ce, même dans l’organisation physique du CRP.

Ce projet de réorganisation s’est déployé en quatre temps: la catégorisation, l’organisation, l’interface utilisateur et la promotion de l’outil.

Catégorisation

Afin d’organiser clairement le contenu du site selon notre nouvelle orientation, il a fallu revoir l’entièreté des mots-clés et des catégories qui permettent de classer l’information et de l’afficher aux endroits appropriés sur le site. Le but d’un site Web étant de satisfaire ses utilisateurs, il nous semblait aller de soi que tous les intervenants du milieu scolaire se sentent interpellés et qu’ils puissent naviguer sur le CRP avec aisance et efficacité. Nous avons donc eu de grands questionnements sur le vocabulaire à utiliser afin qu’il soit à la fois parlant pour le personnel enseignant et qu’il demeure fidèle à notre vision bibliothéconomique.

Je crois que c’est la nécessité d’avoir une vision à long terme qui a rendu le processus si ardu. En effet, nous avons pris le temps d’évaluer toutes les possibilités et situations qui pourraient se présenter et avons jugé, à partir de celles-ci, la catégorisation à utiliser. Nous recherchions polyvalence et universalité sans toutefois compromettre l’exactitude des termes.

Organisation

Une fois le vocabulaire de catégorisation choisi, il a fallu procéder à la réorganisation physique du site en tenant compte de la réalité scolaire. Comme l’organisation des contenus et leur disposition sur le site doivent être logiques pour l’utilisateur, nous croyons que c’est en créant plusieurs portes d’entrée différentes pour chaque élément que nous pourrons rejoindre le plus de gens. Ainsi, le même contenu est accessible même si l’intention de départ diffère. Autrement dit, nous misons sur une multitude de routes pour nous rendre au même endroit, ce qui multiplie les chances d’atteindre le contenu désiré.

Parallèlement à cela s’imposait une simplification des chemins d’accès aux contenus. Prenant encore une fois en compte les besoins de notre clientèle, il nous semblait essentiel de maximiser leur temps passé sur le CRP. Pour ce faire, nous avons procédé à un grand travail de relecture et de réorganisation de l’information. Toute l’information inutile qui s’y trouvait a été supprimée et les contenus ont été regroupés afin de rendre la visite de l’utilisateur le plus efficace possible. En augmentant l’efficience de notre CRP, nous espérons également bonifier l’expérience de navigation des utilisateurs.

Interface utilisateur

Lorsque la réflexion sur l’organisation des contenus a été terminée, nous nous sommes tournées vers l’interface utilisateur. Toujours dans l’optique où l’utilisateur doit trouver l’information rapidement, il nous semblait essentiel d’alléger l’interface actuelle du CRP. En effet, il n’est pas logique que l’utilisateur soit distrait par des informations ne concernant pas son intention de recherche de départ.

Ainsi, nous nous sommes basées sur plusieurs sites modernes pour modifier ce qui s’offre à la vue de l’utilisateur. Le site est désormais beaucoup plus épuré et permet une meilleure lecture de l’information. Toutes les options qui étaient présentes des deux côtés du site et qui entouraient la page d’accueil ont été déplacées vers le haut du site, sous forme d’onglets déroulants. Les sous-options ne sont donc désormais visibles que si l’utilisateur choisit de glisser sa souris dessus. À l’aide de cette nouvelle approche, nous espérons que l’utilisateur puisse trouver directement l’information dont il a besoin, et ce, dans le délai le plus bref.

Promotion et utilisation

Évidemment, tous ces efforts seraient complètement inutiles si le CRP demeurait inutilisé. Nous tenons donc des statistiques des visites afin d’avoir un portrait global du taux de fréquentation de notre site. Un travail est également effectué au niveau de la popularisation et de la promotion du CRP. Les bibliothécaires s’efforcent de le présenter chaque fois qu’elles en ont l’occasion, lorsqu’elles vont dans des écoles ou lorsqu’elles rencontrent des enseignants par exemple. Il est primordial de rappeler l’existence du CRP aux employés de la commission scolaire, même si nous avons parfois l’impression de nous répéter. C’est d’bord par la rencontre directe que nous pouvons avoir l’heure juste sur leur utilisation exacte du CRP, leurs incompréhensions face à certaines fonctionnalités et leurs besoins ponctuels ou continus.

Lorsque l’équipe des bibliothécaires rencontre le personnel, les résultats sont presque immédiats et nous constatons une nette augmentation du nombre de visites. Par exemple, au cours des jours suivant une rencontre que nous avons eue avec les directions afin de leur présenter les ressources du CRP, le nombre de visites a augmenté de façon significative.

Nous avons également établi des contacts avec la responsable de l’accompagnement du personnel enseignant qui tient lieu de courroie de transmission dans de nombreux dossiers. Elle s’assure que les nouveaux employés connaissent l’existence du CRP, relance les conseillers pédagogiques afin qu’ils y déposent leur matériel et présente les nouveautés du site chaque fois qu’elle en a l’occasion. Cela prouve que la collaboration avec des personnes ayant un contact direct avec les écoles n’est pas à négliger dans un contexte de diffusion de l’information.

Il est donc évident pour nous que la promotion du Centre de ressources pédagogiques doit être une priorité, au même titre que sa bonne organisation. Notre but étant de desservir le plus grand bassin d’employés possible.

Conclusion

Malgré tout le travail qui a été accompli depuis la mise sur pied du CRP, il importe de se rappeler que tout comme l’information qu’il reçoit, le site est en constante évolution. Chaque jour, de nouvelles idées sont mises de l’avant afin de l’organiser de manière plus efficace; c’est donc un travail en continu que de l’alimenter.

Il est également primordial de toujours garder à l’esprit pour qui nous faisons tout ce travail. Dans notre cas, ce sont les employés de la Commission scolaire des Phares. C’est donc en discutant avec ceux-ci et en prenant en compte leurs suggestions que nous pouvons améliorer le produit final et accéder à un CRP optimal.

Au final, le CRP numérique est un médium qui permet une démocratisation de l’information puisqu’il garantit l’accessibilité aux contenus de manière égale, peu importe la localisation de la personne. Il est donc essentiel qu’il soit organisé clairement et que l’accès à l’information soit simple et efficace. Avec le Centre de ressources pédagogiques, la contribution des bibliothécaires au monde de l’éducation en tant que passeurs de savoirs devient limpide.

Pour consulter l’ensemble des textes de ce dossier en version PDF, cliquez ici.

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.