Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Formation de l’APSDS 2011: Nos usagers, qui sont-ils?

Dans le cadre de cette journée de formation bien remplie, l’APSDS a proposé une série d’ateliers qui peuvent vous aider à mieux adapter les services de vos bibliothèques à vos différentes clientèles.

CONFÉRENCE D’OUVERTURE

Ô Roméo! Roméo! Pourquoi es-tu Roméo? De la difficulté des garçons avec l’école. Pourquoi la majorité des jeunes en difficulté sont-ils des garçons?

Pour quelles raisons les retrouve-t-on, beaucoup plus fréquemment que les filles, identifiés en adaptation scolaire, placés en classe spéciale ou mis sous médication? Comment expliquer que beaucoup plus de garçons que de filles ne terminent pas leurs études, sont suspendus et expulsés de l’école? Que pouvons-nous faire pour changer la situation? Égide Royer, se référant aux pratiques exemplaires en éducation, fera le point sur les difficultés de relation des garçons avec l’école et recommandera des mesures concrètes et applicables pour faire en sorte que la réussite scolaire au Québec soit également celle des gars.

TÉLÉCHARGEZ LA PRÉSENTATION: Ô Roméo! Ô Roméo! (5,1 mo)

Le Dr Égide Royer est psychologue et professeur titulaire en adaptation scolaire à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval.

ATELIER EN AVANT-MIDI (vous devrez choisi l’une des trois présentations)

1A- Habitudes de lectures et fréquentation de la bibliothèque: résultat d’un sondage

Quelles questions choisir pour obtenir un sondage qui révèlerait vraiment qui sont les adolescents de nos écoles, qui nous permettrait de mieux les connaître et de savoir ce qu’ils lisent, ce qu’ils font dans leurs temps libres et ce qu’ils pensent de leur bibliothèque d’école? Dans cet atelier, nous explorerons le choix des questions, les difficultés rencontrées, les outils utilisés pour la création d’un tel sondage, la compilation des résultats et leur analyse. J’expliquerai aussi comment ce sondage peut être adapté à d’autres clientèles (écoles SIAA, centres jeunesse, école pour les élèves raccrocheurs, etc.)

Nancy Gravel est bibliothécaire à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe.


1B- Vos usagers, quels lecteurs et scripteurs seront-ils? Présentation du projet «Cap sur la prévention»

L’atelier traitera de la prévention des difficultés de lecture et d’écriture chez les élèves. Les recherches actuelles démontrent que l’intervention précoce, c’est-à-dire dès les premières années de scolarisation, peut avoir une influence majeure sur le parcours scolaire des élèves. L’approche préventive élaborée dans le cadre du projet de recherche-action «CAP sur la prévention» vécue dans une école du Bas St-Laurent, est le résultat de la mobilisation d’une équipe-école avec un chercheur (M. Pascal Lefebvre, U. d’Ottawa) pour développer des moyens novateurs d’intervention. La lecture d’histoires est placée au coeur des multiples actions mises en place. Par une intervention stratégique et planifiée, l’exploitation du livre permet à la fois de stimuler les élèves et de cerner leurs besoins pour agir tôt et prévenir les difficultés. Cet atelier vous permettra de connaître les visées et les démarches liées à cette approche ainsi que les particularités de l’exploitation de la lecture d’histoire au préscolaire et au début de la première année.

TÉLÉCHARGEZ LA PRÉSENTATION: Cap sur la prévention (1,3 mo)

Nicole Fortier est orthophoniste à la Commission scolaire des Phares et personne ressource en difficulté langagière au MELS.


1C- Comment intégrer des lectures dérangeantes dans nos bibliothèques scolaires

L’atelier portera sur l’intégration des lectures dérangeantes dans nos bibliothèques scolaires, primaires et secondaires. Nous identifierons ces livres porteurs de messages qui éveillent l’esprit critique des jeunes lecteurs et ceux qui stimulent leur imaginaire de façon inattendue: albums, bande dessinée documentaire et manga seront conviés à livrer leurs secrets. Du choix à l’intégration dans nos collections, en passant par le classement et la mise en valeur de ces lectures habituellement peu exploitées seront également au coeur de notre réflexion. Nous identifierons ensuite les acteurs qui influenceront les enseignants et les élèves à s’approprier ces remarquables leviers créatifs pour l’esprit.

TÉLÉCHARGEZ LES DOCUMENTS D’ACCOMPAGNEMENT: Conférence livres dérangeants et Bibliographie

Brigitte Moreau est bibliothécaire à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île.

ATELIER EN APRÈS-MIDI (vous devrez choisi l’une des trois présentations)

2A- Lecture, littérature, compétences informationnelles… et médias sociaux à l’école

Quand on désire utiliser les TICE pour encourager la lecture, enseigner la littérature ou encore développer des compétences informationnelles, parmi toutes la panoplie d’outils à notre disposition, pourquoi utiliser les médias sociaux en particulier? Qu’est-ce qu’un média social, au juste, et lesquels se doit-on de connaître? Voilà quelques-unes des questions qui seront abordées lors de cet atelier, qui se veut pratique avant tout.

CONSULTEZ LA PRÉSENTATION:

Lecture, littérature, compétences informationnelles… et médias sociaux à l’école


SUGGESTION DE LECTURE: La campagne d’Obama et l’utilisation du Web par les partis politiques du Québec

Marie-Hélène Labory est bibliothécaire à la Commission scolaire des Draveurs.


2B- Des mangas dans nos bibliothèques

Le manga: terme qui peut se traduire littéralement par «image dérisoire» ou «dessin non abouti» est un phénomène aujourd’hui planétaire. Phénomène acclamé par plusieurs, critiqué par certains, il n’en reste pas moins que son influence se fait partout ressentir et qu’il a contribué à changer le visage de la bande dessinée du XXIe siècle. S’il est reconnu aujourd’hui par la critique littéraire et unanimement apprécié des jeunes et des moins jeunes, on peut s’interroger sur sa place à l’intérieur de nos écoles et dans les collections de nos bibliothèques. Olivier Hamel, bibliothécaire à la CSMB, parlera de son expérience d’animation portant sur le manga au primaire et traitera de la façon d’exploiter le «phénomène manga» dans les bibliothèques des écoles primaires.

TÉLÉCHARGEZ LA PRÉSENTATION: Manga aide mémoire

Olivier Hamel est bibliothécaire à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys.


2C- La fiction documentaire: pour une exploitation dans toutes les matières

Cet atelier propose des pistes d’exploitation pédagogique d’albums de fiction documentaire pour l’enseignement du français, de la science et de la technologie, des arts, de l’éthique et de la culture religieuse, de l’univers social, etc., visant à accompagner les élèves dans leur plaisir d’apprendre.

Brayen Lachance est adjoint au Module des sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et chargé de cours, Didactique du français, Didactique de la science et de la technologie.

Quelques photos souvenirs de cette journée:


La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.