Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

La mauvaise herbe

Shenaaz Nanji
Montréal: Boréal, 2010
304 p.


Il m’a été donné de lire dernièrement deux livres forts différents sur la guerre et qui, chacun à leur façon, m’ont bouleversée et impressionnée.

Le premier de ces livres est le roman pour adolescents La mauvaise herbe de l’auteure canadienne d’origine indo-kényane Shenaaz Nanji. Ce roman raconte l’histoire de Sabine, une jeune ougandaise d’origine indienne dont la vie sera bouleversée à jamais lorsque le nouveau président du pays, le général Idi Amin, décrète que tous les Indiens d’Ouganda ont 90 jours pour quitter le pays prétextant qu’il faut expulser «la mauvaise herbe» du pays afin que les Ougandais puissent reprendre possession de ce qui leur appartenait de droit, leur pays. Sabine, étant citoyenne ougandaise, ne comprend pas pourquoi elle devrait quitter son pays natal et renoncer à son amitié avec Zéna, sa meilleure amie africaine.

Basé sur des faits historiques réels, ce roman évoque avec finesse et justesse, le racisme et la violence dont ont été victimes les Indiens et certains Africains appartenant aux groupes ethniques Acholi et Langi sous le règne du général Idi Amin qui s’échelonna de 1972 à 1979. Il révèle à tous ses lecteurs un pan méconnu de l’histoire du continent africain.

– Marie-Eve Guibord

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.