Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Rapport annuel 2009

Rapport annuel de l’Association pour la promotion des services documentaires scolaires pour l’année 2009:

Mission

L’APSDS est une association professionnelle qui contribue au développement des services documentaires dans les écoles primaires et secondaires, publiques et privées, et dans les commissions scolaires du Québec, et qui en fait la promotion.

Objectifs

  • Favoriser l’utilisation pédagogique des centres de ressources documentaires;
  • Promouvoir la présence d’un personnel qualifié et compétent, au sein des services documentaires scolaires;
  • Promouvoir la documentation comme outil de formation et de développement de l’individu;
  • Faciliter le perfectionnement, la communication et la coopération entre les membres;
  • Promouvoir, chez les membres, le développement professionnel et la reconnaissance d’un standard élevé;
  • Mettre en évidence les réalisations de ses membres;
  • Agir comme représentant officiel de ses membres auprès d’organismes professionnels et autres;
  • Collaborer avec tout organisme œuvrant dans le monde de la documentation;
  • Promouvoir les nouvelles technologies de l’information et des communications comme outils de formation à l’apprentissage d’habiletés de recherche et d’organisation;
  • Promouvoir les services documentaires scolaires en regard du renouveau pédagogique;
  • Promouvoir la concertation et le partenariat avec les autres associations des divers milieux documentaires, au Québec ou ailleurs.

Services

  • Représentation officielle des membres auprès des organismes et du ministère de l’Éducation, du Loisir  et du Sport du Québec;
  • Promotion des bibliothèques scolaires dans tout le réseau, sur Internet et dans les médias;
  • Information aux responsables des bibliothèques scolaires;
  • Une publication: l’Index en bref, bulletin adressé à tous les membres;
  • Le Bottin des membres de l’Association;
  • Un congrès ou colloque lorsque la situation financière le permet;
  • Diffusion des réalisations des membres sur le site internet de l’Association;
  • Le site internet, un lieu de ressourcement et d’échange en constante évolution.

Message de la Présidente – Rapport annuel 2009

Voilà notre vingtième année d’existence qui se termine et qui nous a permis d’examiner le chemin parcouru depuis la fondation de l’Association. Le bilan de cette année me porte à croire que nous sommes bien équipés pour poursuivre notre rôle dans le développement du milieu documentaire scolaire au Québec.

La composition du c.a. a d’abord été marquée par le départ à la retraite de Pierre Michaud et celui de Sophie Kurler qui a dû quitter son poste en janvier pour des raisons de santé. Les nouveaux statuts et règlements qui ont été votés à l’assemblée générale du 7 décembre 2008 ont fait passer le nombre de membres du c.a. de 8 à 7. Nous avons donc recruté Marie-Ève Guibord, bibliothécaire à la CSDM, pour compléter notre conseil d’administration. Elle s’est jointe à nous en mars pour combler le poste de secrétaire d’assemblée. Elle a pris part à sa première réunion en juin dernier et a rapidement mis la main à la pâte dans divers dossiers.

Nous avons voulu célébrer ces vingt ans de façon festive en organisant des rencontres informelles sous la forme de «4 à 6», faisant suite aux formations offertes par le MELS, aux techniciens et techniciennes en documentation travaillant dans le milieu scolaire. Cela nous a permis de rencontrer des membres et non-membres à Québec, Drummondville, Montréal et Ste-Adèle. Afin de rejoindre les bibliothécaires, particulièrement ceux et celles nouvellement engagé(e)s dans le réseau par le Plan d’embauche du MELS, un déjeuner rencontre a eu lieu en août avant la rentrée des classes. Pour clore cette année spéciale, un souper anniversaire offert à tous nos membres suivra l’assemblée générale annuelle qui a lieu dans le cadre du Premier congrès des milieux documentaires du Québec.

L’APSDS s’est ainsi jointe à six autres associations documentaires pour organiser ce congrès qui avait pour thème: Investir le monde numérique. Cette implication correspond très bien à un des objectifs de l’APSDS qui est de promouvoir la concertation et le partenariat avec les autres associations des divers milieux documentaires, au Québec ou ailleurs. Le comité formation a donc mis ses efforts dans cet évènement rassembleur. Merci à Jocelyne Dion et Andrée Bellefeuille qui m’ont accompagnée au niveau du comité organisateur pour la première et du comité du thème pour la seconde.

Parmi les activités de l’année, nous avons appuyé la lettre écrite par madame Jocelyne Dion au nom de l’APSDS et entérinée par la Table des milieux documentaire et archivistique du Québec (TAMDAQ) à l’occasion de la Journée mondiale du livre en avril dernier. Je vous invite à relire cette lettre par le biais de notre site Internet. J’en profite pour remercier madame Andrée Bellefeuille qui a continué son travail de représentation de l’APSDS à la TAMDAQ et qui en fait régulièrement rapport au conseil d’administration.

Nous avons aussi été très heureux de participer à la remise du prix Margaret B. Scott à Jocelyne Dion par la Canadian Association for School Librairies en mai dernier, lors du Congrès annuel de la Canadian Library Association. Ce prix lui a été décerné en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au développement des bibliothèques scolaires au Québec. Cette candidature avait d’ailleurs été présentée par l’APSDS. Merci à Andrée Bellefeuille et Pierre Michaud qui avaient soigneusement préparé le dossier.

Je profite également de l’occasion pour remercier les membres du conseil d’administration qui se sont impliqués, avec mes collègues de la commission scolaire des Chênes, pour soumettre ma candidature au Prix reconnaissance de la CBPQ, décerné à l’occasion du 40e anniversaire de la Corporation des bibliothécaires du Québec. Ce fut un honneur pour moi de remporter ce prix en reconnaissance de mon implication professionnelle dans le monde scolaire, d’autant plus qu’il aura permis de mettre en lumière le travail fait par l’APSDS pour le dossier des bibliothèques scolaires au Québec.

Je ne veux pas passer sous silence le travail d’historien qui a été effectué par M. Yves Léveillé pour retracer les vingt ans de notre association. Ce travail important a été publié dans notre numéro spécial de l’Index en bref à l’automne 2009. Merci aussi à Jocelyne Dion, Andrée Bellefeuille et Paulette Bernhard pour leur collaboration à ce document et à Martine Fortin pour la coordination de cette production.

Je remercie aussi deux collaboratrices importantes à l’APSDS: Mme Huguette Legault, notre webmestre qui nous permet d’avoir une vitrine professionnelle de première classe et Chantal Côté, notre secrétaire administrative qui a bien à coeur nos intérêts, garde nos dossiers en ordre et paye nos factures!

Je remercie encore chaleureusement chaque membre du conseil d’administration pour le travail accompli en cette année spéciale. Je quitte la présidence mais offre avec plaisir ma collaboration dans certains dossiers au prochain conseil d’administration.

Marie-Christine Savoie
Présidente

Coalition en faveur des bibliothèques scolaires – Rapport annuel 2009

Les activités ont consisté essentiellement à notre participation à la Table de consultation du MÉLS sur le Plan d’action sur la lecture. Une seule rencontre a eu lieu, par visioconférence, le 6 février 2009, animée pour la première fois par le nouveau sous-ministre, monsieur Alain Veilleux. Les principaux points à l’ordre du jour portaient sur la présentation d’un plan de communication triennal, du rapport d’évaluation des trois premières années du Plan d’action et finalement, le renouvellement du Plan d’action, de 2008 à 2011.

1. Plan de communication triennal

Durant l’année scolaire 2008-2009, deux volets furent privilégiés, soit l’importance du rôle de la famille dans le développement du goût de la lecture et la promotion de la carrière de bibliothécaire en milieu scolaire auprès des étudiants en éducation et auprès des cadres scolaires. Cette année, les communications viseront plus spécifiquement les adolescents. Et l’an prochain, les messages auront une portée plus générale et insisteront sur l’importance de la lecture.

2. Rapport d’évaluation du Plan d’action 2005-2008 (i)

Monsieur Veilleux a présenté les trois points qui ressortent du rapport, soit:

  • Les investissements: 98% des sommes ont été dépensées. Certaines écoles ont investi plus que les sommes allouées; quelques unes cependant n’ont pas investi les montants attendus.
  • La formation continue: Au chapitre des camps de lecture, même si ceux-ci ont obtenu beaucoup de succès et que le taux de satisfaction des participants est élevé, on constate que les retombées sont minimes, à cause du faible taux de personnes rejointes. Il faut donc repenser de nouvelles stratégies.
  • Les stratégies pédagogiques: Les parents constituent des médiateurs incontournables et ils doivent être sensibilisés à ce rôle auprès de leurs enfants, car on a constaté que plusieurs enfants, dans plusieurs milieux, n’ont un premier contact avec le livre que lorsqu’ils entrent en préscolaire.

3. Renouvellement du Plan d’action 2008-2011

Monsieur Veilleux a insisté sur le fait que le Plan d’action sur la lecture fait partie intégrante du Plan d’amélioration du français. Deux guides sur la lecture et l’écriture ont été publiés à l’intention du personnel scolaire. (ii) Les directeurs d’établissement devraient être des leaders dans la mise en oeuvre des Plans d’action. Les enseignants, quant à eux, sont invités à se doter d’un plan de formation en français. Des conseillers pédagogiques en français seront engagés pour soutenir ces derniers dans l’application du programme. Finalement, chaque commission scolaire sera invitée à adopter une politique linguistique, dans tous ses aspects.

Un programme de recherche, doté d’un budget de 2M$/an, a aussi été confié au Fonds québécois de la recherche. Les recherches porteront sur l’écriture mais une attention spéciale sera apportée sur le lien entre l’écriture et la lecture. Ces recherches, probablement des recherches-actions, seront menées par des équipes de chercheurs universitaires et seront échelonnées sur trois ans.

Le nouveau Plan d’action sur la lecture s’articule autour des cinq axes suivants:

3.1. Des ressources variées et de qualité pour les bibliothèques scolaires:

La mesure 30270 pour l’achat de livres de bibliothèque fait partie des règles budgétaires auxquelles les commissions scolaires et écoles doivent se soumettre. Et dorénavant, le MÉLS se soumettra aux exigences de la loi 51. Un suivi sera donc effectué auprès des libraires pour vérifier les achats des écoles.

3.2. L’embauche de bibliothécaires:

Depuis septembre 2008, 25 bibliothécaires ont été engagés. Un projet de formation à distance est aussi en développement pour former des futurs bibliothécaires en régions plus éloignées.

3.3. Le développement d’habitudes durables et des habiletés en lecture:

À ce chapitre, l’accent sera mis sur la formation des enseignants au continuum en lecture, continuum issu de recherches australiennes. Cette formation se donne à partir des livres qu’on trouve à la bibliothèque de l’école… Il y a présentement six régions en action et les activités se déroulent à géométrie variable.

Trois camps de lecture se dérouleront simultanément de 2009-2011, soit un camp dans deux régions qui viseront les enseignants du préscolaire et du 1er cycle du primaire à l’été 2009, un autre camp à l’été 2010 portera sur la thématique Lire pour apprendre, et finalement, les camps sur La lecture à l’écran se poursuivront aussi. De plus, les responsables des directions régionales du ministère ont formulé le souhait de recevoir la formation donnée dans les camps de lecture pour pouvoir eux-mêmes la dispenser dans leur région respective.

Le MÉLS veut continuer d’assurer une présence dans les Salons du livre et pour ce faire, s’associera aux CS des dites régions pour qu’elles participent à l’animation des kiosques en présentant les projets menés dans les différentes écoles.

3.4. L’engagement de la famille:

Le ministère réfléchit aux moyens de développer les liens entre l’école et la famille. Des comités seront mis sur pied et une campagne de promotion s’ajoutera à ce volet.

3.5. Une dynamique régionale:

Le MÉLS a déjà participé à cinq salons du livre. Les prix nationaux de reconnaissance en lecture (iii) ont été remis lors d’une journée d’activités à BAnQ, le 28 mai dernier. Depuis le début du Plan d’action, 600 projets ont été présentés par le milieu. Les projets sont publiés dans le Florilège (iv) et des vidéos seront en ligne bientôt.

Le sous-ministre a conclu la rencontre en nous faisant part d’un éventuel projet. En effet, le ministère réfléchit à l’idée d’inviter des associations à remettre à chaque année un prix national de reconnaissance. Ce pourrait être BAnQ la première année, la 2e l’UNEQ, la 3e l’ANEL, etc. Et pourquoi pas? un prix des bibliothécaires?

Jocelyne Dion
Présidente

  1. http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/publications/index.asp?page=fiche&id=820
  2. Écrire un texte une fois par semaine dans les écoles: http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/publications/publications/EPEPS/Formation_jeunes/GuideEcrireEcolesPrimSec.pdf; Lire quotidiennement dans les écoles primaires et secondaires: http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/publications/publications/EPEPS/Formation_jeunes/GuideLireEcolesPrimSec.pdf
  3. http://www.mels.gouv.qc.ca/lecture/
  4. http://www.mels.gouv.qc.ca/lecture/index.asp?page=florilege

Pour consulter ce rapport annuel dans son entier, en version PDF, cliquez ici.

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.