Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Rapport annuel 2003

Rapport annuel de l’Association pour la promotion des services documentaires scolaires pour l’année 2003:

Mission

L’APSDS est une association professionnelle qui contribue au développement des services documentaires dans les écoles primaires et secondaires, publiques et privées, et dans les commissions scolaires du Québec, et qui en fait la promotion.

Objectifs

  • Favoriser l’utilisation pédagogique des centres de ressources documentaires;
  • Promouvoir la présence d’un personnel qualifié et compétent, au sein des services documentaires scolaires;
  • Promouvoir la documentation comme outil de formation et de développement de l’individu;
  • Faciliter le perfectionnement, la communication et la coopération entre les membres;
  • Promouvoir, chez les membres, le développement professionnel et la reconnaissance d’un standard élevé;
  • Mettre en évidence les réalisations de ses membres;
  • Agir comme représentant officiel de ses membres auprès d’organismes professionnels et autres;
  • Collaborer avec tout organisme oeuvrant dans le monde de la documentation;
  • Promouvoir les nouvelles technologies de l’information et des communications comme outils de formation à l’apprentissage d’habiletés de recherche et d’organisation;
  • Promouvoir les services documentaires scolaires en regard de la réforme en éducation;
  • Promouvoir la concertation et le partenariat avec les autres associations des divers milieux documentaires au Québec ou ailleurs.

Services

  • Représentation officielle des membres auprès des organismes et du Ministère de l’éducation du Québec;
  • Promotion des bibliothèques scolaires dans tout le réseau, sur Internet et dans les médias;
  • Information aux responsables des bibliothèques scolaires;
  • Deux publications: l’Index virtuel et l’Index en bref, bulletin adressé à tous les membres;
  • Le Bottin des membres de l’Association;
  • Un congrès ou colloque lorsque la situation financière le permet;
  • Des journées de formation interassociations, en région;
  • Diffusion des réalisations des membres sur le site web de l’Association;
  • Le site web, un lieu de ressourcement et d’échange en constante évolution.

Message de la présidente

L’année 2003 s’est amorcée dans le sillage du colloque «La médiation de la lecture auprès des jeunes: le temps d’agir!». Si cet événement s’est avéré un franc succès quant à la qualité des intervenants et l’émotion suscitée par certains messages, il n’en n’aura pas été de même sur le plan financier. Le rapport de la trésorière est éloquent sur ce point. Ce colloque a tout de même constitué un point marquant dans l’histoire de notre Association puisqu’il a donné naissance à la Coalition québécoise en faveur des bibliothèques scolaires. Chapeautée par notre Association, elle a draîné une grande partie de nos énergies jusqu’à aujourd’hui. Et ce n’est qu’un début.

La Coalition

Cette Coalition, vous le savez, regroupe tous les acteurs de la chaîne du livre. Elle a été initiée afin de sensibiliser le grand public à l’importance du rôle de la bibliothèque scolaire dans la formation des élèves et à l’urgence de la doter des ressources – humaines, financières et matérielles – qui lui permettront de remplir sa mission et qui lui font cruellement défaut actuellement. Bousculés par l’agenda politique, les membres de la Coalition ont dû ajuster rapidement leurs interventions: discussions avec les gens de Radio-Canada en vue des quatre grands reportages diffusés en février dernier, communiqués et lettres aux médias ainsi qu’au ministre, rien n’a été négligé pour tenter d’infléchir en notre faveur les décisions ministérielles. Avec un certain succès, puisqu’un budget de 70$ millions nous semblait alors à portée de main. Le changement de gouvernement et l’arrivée d’un nouveau ministre nous ont, en quelque sorte, ramenés à la case départ. Qu’importe! À cause de notre grande ténacité, nous avons quand même réussi à obtenir une rencontre d’une heure avec monsieur Reid pour lui expliquer, avec des exemples concrets, l’ensemble de notre problématique. La Coalition mettra en 2004 les bouchées doubles et profitera de toutes les tribunes pour augmenter sa visibilité. Sa présence au Salon du livre de Montréal fait partie des actions privilégiées.

Nous avons aussi collaboré à l’organisation du «Sommet des bibliothèques scolaires», dans le cadre du Forum «Lire me sourit», en juin dernier, à Ottawa. Si cet événement fut dominé par la Coalition canadienne et la prédominance des difficultés des collègues anglophones, il n’en demeure pas moins que nous pouvons maintenant compter sur un réseau élargi d’appuis et que nous conjuguerons nos efforts vers un même but. La Coalition canadienne a l’avantage de compter sur l’appui et des parents et des enseignants et cet atout pourrait éventuellement jouer en notre faveur lors d’actions futures. Ainsi, les célébrations entourant la «Journée des bibliothèques scolaires», le 27 octobre, se sont déroulées à la grandeur du pays pour une première année, suite à la proclamation officielle de Roch Carrier.

La dure réalité

Lorsque nous nous étions quittés en octobre 2003, notre Association comptait 142 membres. À l’heure où j’écris ces lignes, nous ne sommes plus que 96 membres cotisants. Que s’est-il passé entretemps? Abolitions de poste, départs à la retraite et non remplacement, désintérêt des membres de la profession? Peu importe les raisons, cela a des effets néfastes sur les finances de l’Association et occasionne des maux de tête à notre trésorière pour la planification budgétaire.

Cette désaffection a aussi des impacts sur la vitalité de nos comités. Pour arriver à publier régulièrement quatre numéros de l’Index en bref, il nous faut des rédacteurs collaborateurs. Pour mettre en ligne deux numéros thématiques de l’Index virtuel, il nous faut, une fois le thème choisi, souvent chercher des auteurs extérieurs à notre association, parfois traduire des articles déjà publiés en anglais, obtenir les autorisations, compter sur un webmestre indéfectible. Pour produire un document sur les Lignes directrices, il faut lire et s’inspirer des documents des autres associations, canadiennes et internationales, adapter à notre contexte, rédiger, consulter, etc. Vous aurez aussi remarqué que le site de l’Association manque d’animation et qu’il n’est plus mis à jour depuis le départ d’Yvon Joubert qui a pris une retraite bien méritée. Depuis ce temps, nous avons recruté un nouveau webmestre qui a reçu le mandat, en plus de mettre en ligne l’Index virtuel et les nouvelles du babillard, de revoir de fond en comble la structure et le contenu du site. Ajoutons aussi que l’organisation d’une activité de formation n’a pas été une mince affaire! Nous avons dû aussi abandonner l’idée de recueillir des statistiques sur l’état du réseau des bibliothèques scolaires québécoises. Trop peu de réponses, une relance difficile à organiser et surtout, un sentiment de blocage systématique à nos demandes d’informations, qui pourtant, devraient être publiques puisqu’il s’agit de fonds publics…

Bref, nous éprouvons certaines difficultés à rencontrer nos échéances parce que nous sommes essoufflées. Pourtant, évaluez le chemin parcouru depuis l’assemblée générale spéciale de 2001!

C’est donc encore une fois un appel à la mobilisation que je vous lance. Notre plan d’action 2004 s’inscrit dans la poursuite et la consolidation de celui de 2003, mais pour le réaliser, nous aurons besoin de têtes pensantes et de bras, au propre et au figuré… Avis aux intéressés. Appel aux passionnés.

Je profite de votre présence pour remercier chaleureusement les membres de votre conseil d’administration, notre ancien et notre nouveau webmestres, et tous nos collaborateurs à l’intérieur de vos comités de travail, ainsi que notre nouvelle secrétaire, de leur appui indéfectible et de leur engagement sans faille. Au nom de l’APSDS, et en votre nom personnel, je remercie également toutes les associations et organismes membres de la Coalition pour leur générosité, leur soutien et leur ténacité dans la promotion des bibliothèques scolaires auprès de la communauté. Sans l’appui de nos partenaires, nous n’aurions pas parcouru tout ce chemin. Et, à coup sûr, la route qui nous mènera au bout du tunnel sera très longue et semée d’embûches.

Jocelyne Dion
Présidente

PLAN D'ACTION 2004
Agir tous ensemble dans la même
direction
Pour réussir, il faut persévérer
PLAN D'ACTION 2002-2003PLAN D'ACTION 2004

«La bibliothèque scolaire offre à tous les membres de la communauté scolaire des services d’apprentissage, des livres, et des ressources qui développent la réflexion critique et leur permettent d’utiliser efficacement l’information quels qu’en soient la forme ou le support. Les bibliothèques scolaires sont reliés au grand réseau de bibliothèques et d’information conformément aux principes énoncés dans le Manifeste de l’Unesco sur la bibliothèque publique.»

(Manifeste de la bibliothèque scolaire (2000) La Haye: Unesco/IFLA)

«La bibliothèque de l’école est un service  pédagogique  dont  le  rôle  premier  est  de  contribuer à la formation de l'élève et de collaborer à l'action de l'enseignant.»

(Les bibliothèques scolaires québécoises: plus que jamais, rapport (1989) Québec: Ministère de l'Éducation, p. 3 et 5)

LA MISSION

L'APSDS, selon les règlements et statuts, veut contribuer au développement des services documentaires dans les écoles primaires et secondaires publiques et privées et dans les commissions scolaires du Québec, et en faire la promotion.

LA MISSION

Idem

UNE VISION D'AVENIR

L'APSDS vise la reconnaissance sociale de l’apport de services documentaires scolaires de qualité dans la réussite des élèves. Pour ce faire,

- L'APSDS fera la promotion de l’ouverture à la communauté, dans l'esprit de la réforme en éducation;

- L'APSDS fera la promotion de services de qualité, dans l'esprit du Manifeste de la bibliothèque scolaire de l'Unesco;

- L'APSDS contribuera à l'organisation et à la promotion d'activités de formation continue aux personnels oeuvrant en milieu documentaire scolaire, afin d’assurer leur développement professionnel.

UNE VISION D'AVENIR 

Idem

- L'APSDS  fera  la  promotion  du personnel  qualifié,  bibliothécaires  et  techniciens  en  documentation,  pour  assurer  des  services  éducatifs professionnels  aux  élèves  et  aux équipes­écoles.

LE PLAN D'ACTION

1. Créer une large coalition en faveur des bibliothèques scolaires, au primaire et au secondaire, au public et au privé, et ainsi poursuivre les objectifs suivants en terme:

- De visibilité
- D’élargissement du membership
- De rapprochement avec le milieu documentaire scolaire anglophone
- De coopération et de concertation avec les bibliothèques publiques

2. Créer un comité de rédaction d'un document réflexif sur des lignes directrices des services documentaires scolaires au Québec

3. Participer à la recherche nationale en mettant à jour les données quant à l'état actuel des ressources dans les bibliothèques scolaires québécoises

4. Organiser une journée de formation

5. Créer des comités pour les publications

- De l'Index en bref
- De l'Index virtuel
- Du site Web
- D'outils promotionnels

LE PLAN D'ACTION

1. Intensifier  notre  action  au  sein  de  la  Coalition  en faveur  des  bibliothèques scolaires  et  en  concertation  avec  la  Coalition  canadienne,  et  ainsi poursuivre les objectifs suivants

- De sensibilisation du grand public
- De  lobbying  auprès  des  décideurs politiques  et  des gestionnaires scolaires

2. Poursuivre  la  rédaction  du document sur  les  lignes directrices des services documentaires scolaires au Québec. 

3. Augmenter le membership de l’APSDS en

- Rencontrant les étudiants des cégeps et des universités
- Participant aux congrès des associations d'enseignants.

4. Idem 

5. Poursuivre le travail en comité pour

- L'Index en bref
- L'Index virtuel
- Le site Web
- Des outils promotionnels

Pour consulter ce rapport annuel dans son entier, en version PDF, cliquez ici.

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.