Pour les membres

Suivre l’actu numérique

Livres et autres ressources documentaires numériques en milieu scolaire: suivre les développements

Faire un don à l’APSDS

Suivre l'APSDS

Suivre l’APSDS / courriel

Pour recevoir les mises à jour du site par courriel:

Notre site

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Sauf indication contraire, tout ce qui se retrouve sur ce site est sous license Creative Commons de type Attribution - Non commerciale - Partage à l'identique 2.5 Canada.

Les textes et documents accessibles seulement aux membres ne sont pas inclus.

Voyage dans l’univers des bibliothèques scolaires

Lettre écrite par Madame Jocelyne Dion au nom de l’APSDS et entérinée par la Table des milieux documentaire et archivistique du Québec (TAMDAQ) pour la Journée mondiale du livre 2009:

«Mille et un lieux… Voyagez». Le thème 2009 de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur invite les élèves, les enseignants et les directeurs à pénétrer dans l’antre de la bibliothèque de leur école pour y découvrir les multiples trésors qui s’offrent à eux. Depuis sa proclamation en 1995 par l’UNESCO, le 23 avril représente un moment privilégié pour célébrer et rendre hommage au livre et aux auteurs et pour «[…] encourager chacun et en particulier les plus jeunes, à découvrir le plaisir de la lecture et à respecter l’irremplaçable contribution des créateurs au progrès social et culturel(1)».

En mai 2005, le ministre de l’Éducation, Pierre Reid, a lancé un Plan d’action sur la lecture échelonné sur trois ans dont l’objectif était de «former de jeunes lecteurs qui prennent plaisir à lire, qui ont régulièrement recours à la lecture de façon efficace et qui prennent l’habitude de lire pour la vie(2)». Reconnaissant alors le rôle de la bibliothèque scolaire dans le développement du goût de la lecture et dans l’établissement d’habiletés durables de lecture chez les jeunes, le ministère a greffé au Plan d’action un budget spécial et entièrement dédié, i.e. non transférable, de 60M$ (40M$ alloué par le MÉLS et 20M$ assumé par les commissions scolaires) pour «améliorer l’accès, sur les plans physique, pédagogique et culturel, à des ressources documentaires et littéraires variées(3)». En renouvelant le Plan d’action pour trois autres années, la ministre Michelle Courchesne a réitéré sa conviction de l’importance de ce lieu en assurant un développement soutenu des collections, permettant ainsi de garnir les étagères de livres riches et variés, qui correspondent aux goûts des lecteurs du XXIe siècle. Ainsi elle a démontré que «l’intervention de l’école à cet égard passe par tous les programmes […] mais elle passe également par la bibliothèque[…]: elle ne peut se passer de la bibliothèque(4)».

Le Plan d’action sur la lecture est directement connecté au Programme de formation de l’école québécoise. En effet, la lecture est au coeur des activités, non seulement de l’enseignement du français, langue maternelle, mais aussi, de toutes les disciplines. De plus, le programme vise le développement de compétences informationnelles qui nécessite que les élèves consultent sur une base régulière des ressources variées, tant imprimées que numériques, et apprennent à sélectionner et à analyser de façon critique l’information trouvée dans les multiples sources disponibles. La bibliothèque propose un environnement éducatif: elle a des «[…] liens avec l’apprentissage, l’enseignement, la gestion, le projet éducatif de l’école. Il s’agit en définitive aussi des compétences et habiletés à développer chez les élèves, les professeurs et la direction de l’école autour de chacune de ces dimensions(5)». La bibliothèque scolaire est un laboratoire de l’enseignement et de l’apprentissage: elle offre un ensemble de services aux élèves et à l’équipe-école.

La bibliothèque scolaire est aussi un lieu vivant d’accès à la culture qui permet aux élèves et aux enseignants d’aller à la rencontre des auteurs d’ici et d’ailleurs, des scientifiques qui ont contribué à l’avancement de nos sociétés, des explorateurs qui ont façonné nos frontières et des artistes, musiciens, peintres, vidéastes, etc. qui élargissent nos champs d’horizon.

Si les bibliothèques scolaires ont longtemps été les grandes orphelines du système d’éducation et les bibliothécaires, des professionnels en voie d’extinction, force est d’admettre aujourd’hui que le ministère, et sa ministre, ont donné le coup de barre attendu. Certes, il reste encore beaucoup de travail à abattre et rien n’est jamais acquis définitivement, mais nous devons rendre justice à tous ceux et celles qui ont oeuvré à la revitalisation des services documentaires en milieu scolaire, et au premier chef, le gouvernement actuel, et sa ministre, madame Courchesne.

Pour toutes ces raisons, nous invitons chaque élève, chaque enseignant, chaque directeur, à profiter de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, le 23 avril, pour visiter la bibliothèque de son école.

(1) Journée du livre et du droit d’auteur, 23 avril 2009: Mille et un lieux… Voyagez.
(2) Québec. Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. 2008. Plan d’action sur la lecture à l’école.
(3) Québec. Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. 2008. «À propos du Plan d’action» sur le site Plan d’action sur la lecture à l’école.
(4) Bisaillon, Robert (1994, 26 oct.). La bibliothèque scolaire: du lieu physique au milieu éducatif. Allocution prononcée lors du Colloque «Je me livre» du Groupe des bibliothèques scolaires. Montréal: APSDS.
(5) Idem.

Pour consulter la lettre envoyée en version PDF, cliquez ici.

La section des commentaires est maintenant fermée sur cette page.